logo

nous appeler
faites vousrappeller

Domaine de l'Abadie
Saint André de la Roche
Domaine de l'Abadie
Saint André de la Roche
Domaine de l'Abadie
Saint André de la Roche
logo abadieEn quelques mots :

Le domaine de l’abadie vous offre une qualité de vie incomparable. Chaque appartement dispose de son entrée indépendante et d’un jardin privatif. Les vues sont dégagées sur les reliefs avoisinants et certains disposent d’une échappée mer sur la Baie de Nice.

Points forts :

checkRésidence appartement-villa au calme

checkJardins privatifs

checkSeulement 12 logements

checkProximité du centre-ville de Nice

architecte marineParole d’architecte :
Le domaine de l’abadie répond aux critères les plus strictes en matière de confort en répondant à la nouvelle réglementation qui fixe un excellent niveau de performance énergétique.
C’est la garantie de bénéficier d’un bâtiment durable et de pouvoir gérer au mieux les consommations pour réaliser des économies au quotidien.
Jacques Eskenazi
 T3   47.51m2 :  172 000 €*
 
   
T4   69.16 m2 :  242 000 €*
 
 * surface à partir de, prix hors parking, garage et cave


avancement80
Démarrage travaux mai 2018

Livraison prévisionnel 4ème trimestre 2019

Des prestations soignées :

check Accès à la résidence sécurisée par un portail et vidéophone
check Jardins engazonnés et complantés avec robinet de puisage
check Volets roulants électriques dans les séjours ou bois suivant plan
check Salles de bains équipées avec meubles vasque et sèche-serviettes
check Parkings privatifs
check Carrelage 45x45 dans les pièces principales

pinel zero rt2012 

UNE VILLE D’EXCEPTION

abadie vie de quartierProximité et Tranquillité
La colline de l’Abadie, située à cheval sur Nice et Saint André de la Roche, propose de vivre la « campagne à la ville »
Bénéficiez de la proximité du centre de Nice et des plages à 15 minutes, et des atouts de la commune de Saint André de la Roche en plein essor, qui combine à la fois convivialité et quiétude, et offre un cadre de vie des plus agréables.
Saint André a su conserver son charme authentique, issue de mille ans d’histoire, tout en développant des infrastructures modernes (piscine, médiathèque, commerces...).

abadie4Le quartier de l’Abadie, qui tient son nom de l’abbaye SaintPons, est un véritable havre de paix.
Cette colline, loin de l’agitation, offre des vues magnifiques sur la richesse des paysages niçois, passant du bleu azur au vert émeraude dans une parfaite harmonie.
Longtemps renommée pour son huile d’olive, ce quartier a su conserver son authenticité comme un écho à son riche passé et à sa renommée et propose un environnement résidentiel de qualité.

 
    
    10 km
     
1 km    
 o Commerces
 o Ecoles
 o Centre-ville Saint-André
 o Autoroute
 o Pénétrante

 

 
o Centre de Nice
o Plage
o Aéroport
car3   car15’

standardiste

Accueil Commercial :
Sur rendez-vous
Tél : 04.22.13.29.04
 

 prendre rdv

imprimer

  simulationpinel ptznotaire

* Article L122-23 - Créé par LOI n°2016-1691 du 9 décembre 2016 - art. 78 Toute publicité relative à une opération d'acquisition de logement destiné à la location et susceptible de bénéficier des dispositions prévues aux articles 199 tervicies199 sexvicies et 199 novovicies du code général des impôts :
1° Permet raisonnablement de comprendre les risques afférents à l'investissement ;
2° Comporte une mention indiquant que
« Le non-respect des engagements de location entraîne la perte du bénéfice des incitations fiscales », qui doit :
a) Figurer dans une taille de caractères au moins aussi importante que celle utilisée pour indiquer toute autre information relative aux caractéristiques de l'investissement ;
b) S'inscrire dans le corps principal du texte publicitaire.
Tout manquement aux dispositions du présent article est passible d'une amende administrative dont le montant ne peut excéder 100 000 €.
L'amende est prononcée dans les conditions prévues au chapitre II du titre II du livre V du présent code.

 

** Article L311-5 Modifié par LOI n°2014-344 du 17 mars 2014 - art. 41 Abrogé par Ordonnance n°2016-301 du 14 mars 2016 - art. 34 (V)
Dans toute publicité écrite, quel que soit le support utilisé, les informations relatives au taux annuel effectif global, à sa nature fixe, variable ou révisable, au montant total dû par l'emprunteur et au montant des échéances, ainsi que la mention visée au dernier alinéa, doivent figurer dans une taille de caractère plus importante que celle utilisée pour indiquer toute autre information relative aux caractéristiques du financement, notamment le taux promotionnel, et s'inscrire dans le corps principal du texte publicitaire. Lorsqu'une publicité est adressée par voie postale ou par courrier électronique, distribuée directement à domicile ou sur la voie publique, le document envoyé au consommateur lui rappelle de façon claire, précise et visible son droit de s'opposer sans frais à l'utilisation de ses données personnelles à des fins de prospection ainsi que les modalités d'exercice de ce droit. Lorsque cette publicité indique un taux d'intérêt ou des informations chiffrées liées au coût du crédit, les informations mentionnées au premier alinéa doivent figurer, sous forme d'encadré, en en-tête du texte publicitaire. Il est interdit dans toute publicité d'indiquer qu'une opération ou un contrat de crédit, ou une opération de crédit consistant à regrouper des crédits antérieurs peut être consenti sans élément d'information permettant d'apprécier la situation financière de l'emprunteur, ou de laisser entendre que le prêt améliore la situation financière ou le budget de l'emprunteur, entraîne une augmentation de ressources, constitue un substitut d'épargne ou accorde une réserve automatique d'argent immédiatement disponible sans contrepartie financière identifiable. Lorsqu'une publicité compare le montant des échéances d'un ou plusieurs crédits antérieurs, et le cas échéant d'autres dettes, à celui d'une échéance résultant d'une opération de regroupement de crédits, elle mentionne de manière claire et apparente, d'une part, la somme des coûts totaux des crédits antérieurs et, d'autre part, le coût total du crédit postérieur à l'opération précitée. Il est interdit également dans toute publicité de mentionner l'existence d'une période de franchise de paiement de loyers ou de remboursement des échéances du crédit supérieure à trois mois. Cette interdiction ne s'applique pas aux prêts aidés par l'Etat destinés au financement d'une formation à la conduite et à la sécurité routière et aux prêts garantis par l'Etat destinés au financement de leurs études par les étudiants. Il est interdit dans toute publicité de proposer sous quelque forme que ce soit des lots promotionnels liés à l'acceptation d'une offre préalable de crédit. Toute publicité, à l'exception des publicités radiodiffusées, contient, quel que soit le support utilisé, la mention suivante : "Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager".